françaisSeparatordeutsch

Extrait de l'article 1.2

La structure des salaires par niveaux de fonction

Rédigé par Régis Künzli

  1. Salaires médians par niveaux
  2. Lignes de tendance par niveaux
  3. Fourchettes salariales
  4. Top Management et niveaux supérieurs
  5. Lignes de tendance vs chiffre d’affaires

Tableaux

  1. Salaires médians en indices
  2. Lignes de tendance de 7S à 3N
  3. Fourchette salariale du niveau 5N
  4. Top Management selon dimension de l’entreprise
  5. Tendance salariale du CEO selon chiffre d’affaires
  6. Schéma Cepec des niveaux de fonction

La classification des fonctions en niveaux de fonction sert de base au positionnement des salaires en niveaux de rémunération.

Dans l’approche Cepec de gestion des salaires, chaque niveau de  fonction correspond à un niveau de salaire. Le benchmarking salarial réalisé par Cepec depuis de nombreuses années dégage les tendances salariales des niveaux sur le marché suisse.

Dans de nombreuses études salariales, les résultats comparatifs sont présentés sous forme de médianes. Par rapport à la répartition des salaires des fonctions et dans la perspective de la gestion des salaires, la médiane est toutefois une information tronquée. De manière générale, on constate en effet une assez forte corrélation entre l’expérience des titulaires des fonctions et le positionnement des salaires dans le niveau de fonction.

Les lignes de tendance du marché  -  relevant en termes de branches et de régions  -  sont des informations significatives pour la politique salariale de l’entreprise.

Pour sa politique salariale, l’entreprise définit généralement aussi une fourchette par rapport à la ligne de tendance. Elle se donne ainsi une marge de manœuvre pour la fixation des rémunérations individuelles.

Dans le système Cepec des niveaux de fonction, les membres de la Direction de l’entreprise  sont positionnés à des niveaux différents selon la dimension de l’entreprise.

L’analyse salariale peut être plus directement liée à la dimension de l’entreprise, en présen-tant la rémunération par rapport au chiffre d’affaires ou par rapport à un autre élément dimensionnel, par exemple l’effectif du personnel, la valeur ajoutée ou la marge contributive.

Les analyses salariales du Top Management réalisées par Cepec au fil des années montrent des évolutions contrastées selon les branches économiques et les domaines fonctionnels.

On constate aussi une importance grandissante de la part variable de la rémunération, avec un certain aplatissement de la ligne de tendance du salaire de base.

 

Document pdfTélécharger :
Extrait de l'article 1.2
(PDF: 267 Ko)
CommanderArrow